Le Berger Allemand à poils longs

 
 

 

par Isabelle PERSSON

"Quoi dire du Berger Allemand à poils longs si ce n'est qu'il est un berger allemand à part entière. Les couleurs sont les mêmes puisqu'on trouve des Poils longs aussi bien parmi les "Noir et feu" que les "gris". Le caractère est le même comme la morphologie d'ailleurs.

Ce qui change, donc, c'est la longueur du poil et l'absence (ou l'insuffisance) de sous-poils. Cela le rend NON CONFIRMABLE. Ne vous laissez pas abuser là dessus, il n'y a aucune dérogation à la règle.

Ces "Poilus" - puisque c'est ainsi qu'on les nomme souvent - sont issus de deux parents à poils standards. Une curiosité de la nature penserez vous ? et bien NON puisque les éleveurs sont quasi assurés d'avoir un ou plusieurs "Poils longs" dans bon nombre de leurs portées. A croire que la soi-disante tare est dure à éradiquer.

 

 
 

Petite parenthèse, je ne vous parle là que des Poils longs inscrits au L.O.F. donc issus de parents confirmés - sous entendu à poils standards - car les autres ... ils faussent les cartes et ne doivent pas entrer dans les statistiques. Il est bien évident que le croisement de 2 chiens dont 1 serait à Poils longs donne une majorité des chiots à Poils longs.

Donc, pour en revenir au sujet, pourquoi naît-il toujours des Poils longs alors que l'on fait tout pour qu'ils disparaissent ?

Personnellement je n'ai pas la réponse mais par contre il me semble correcte de dire que le gène responsable est particulièrement résistant, puisque même s'il ne s'exprime pas pendant quelques générations, il resurgit à la moindre occasion pour donner cette fourrure épaisse et indésirable, probablement dès qu'il obtient le soutien d'un de ses semblables chez le second parent parCharly des Hauts Briffauts exemple (présence du gène dans les 2 lignées).

Mais pourquoi est -il si indésirable en dehors du fait qu'il aurait une moindre résistance aux intempéries d'après le standard ?
 

 

Parce qu'on s'est aperçu au fil du temps que les Poils longs était de constitution moins résistante, notamment au niveau du squelette. C'est un défaut suffisamment important pour qu'on se soit préoccupé de le faire disparaître. Il est apparu également que les Poils longs fixaient mieux les caractères dans leur patrimoine génétique, mais pas seulement les qualités, les défauts aussi, et qu'il s'avérait particulièrement difficile de modifier ce patrimoine par la suite. En d'autres termes, une fois le caractère inscrit dans la lignée, plus moyen de s'en débarrasser !!

Voilà de bien bonnes raisons d'exclure ces sujets de la reproduction. A ce jour, les Poilus qui naissent de parents confirmés ne présentent pas tous ces

 problèmes, les gènes sont trop "dilués". Mais il est préférable qu'ils ne reproduisent pas et encore moins entre eux."

 

 

 

 


RETOUR